guides activites parascolaires

Les activités extrascolaires : quand faut-il s’arrêter ?

Vous désirez que votre enfant pratique un sport, un instrument de musique, une activité manuelle… Vous voulez lui ouvrir grand son horizon pour qu’il puisse se découvrir et choisir ce qui lui plaît vraiment. Sans oublier que les activités extrascolaires lui permettent aussi de se valoriser et d’élargir son cercle d’amis en dehors de l’école. Mais votre enfant a-t-il encore du temps libre ? N’a-t-il pas trop d’activités extrascolaires ?

Pourquoi pratiquer une activité en dehors de l’école ?

Pour un enfant, pratiquer une activité extrascolaire est une excellente source de valorisation et de développement de l’estime de soi. Il est également démontré que les enfants qui pratiquent une activité en dehors des heures de classe sont plus susceptibles d’avoir de bons résultats scolaires. Ils risquent moins de décrocher, d’avoir des symptômes dépressifs et d’adopter des comportements déviants. À l’adolescence, les activités extrascolaires contribuent à construire l’identité et à développer l’autonomie.

Quelle activité choisir ?

Il faut miser sur l’intérêt de l’enfant. Pour que l’activité soit bénéfique, il faut qu’elle soit choisie avec lui. Cela dit, il n’est pas interdit de l’aider à découvrir des activités nouvelles ou plus originales. Votre fille veut uniquement faire de la danse ? Très bien. Et si elle se passionnait tout autant pour la natation ou le arts du cirque ? La plupart des activités offrent des cours d’essais gratuits afin que l’enfant puisse tester.

Et s’il ne veut rien pratiquer ?

Au début de l’adolescence, les jeunes sont en recherche d’identité. Il n’est pas rare qu’ils ne veuillent rien pratiquer. Une pause dans les activités extrascolaires peut être l’occasion de prendre du recul, de s’accorder un temps de réflexion sur ses aspirations. Un enfant sportif peut avoir envie d’explorer les arts. Et les parents doivent l’accompagner, l’encourager ou l’aider à explorer les différentes facettes de sa personnalité en construction. En tant que parent, on peut jouer un rôle de facilitateur, en aidant son enfant à mieux cerner ses centres d’intérêts et à trouver une activité qui lui convient.

Faut-il le forcer à terminer une activité ?

Quand votre enfant pratique une activité extrascolaire, il doit prendre du plaisir. Il ne faut pas que l’activité devienne une corvée. Mais que faire dans ce cas ? L’enfant doit-il arrêter l’activité ? Faut-il le forcer pour qu’il apprenne la persévérance ? Il n’y a pas de réponse toute faite à cette question. S’il est en souffrance, il vaut mieux arrêter immédiatement. Vous pouvez aussi trouver un compromis et le forcer à terminer le trimestre afin de lui apprendre à terminer ce qu’il commence. Il faut aussi lui permettre de changer d’activité si ses centres d’intérêts changent ou s’il s’aperçoit qu’il est meilleur dans un autre domaine.

Quand sait-on qu’il fait trop d’activités ?

Les activités extrascolaires ne doivent pas interférer avec les autres sphères de la vie de l’enfant et de la famille : école, devoirs et études, vie sociale, temps en famille, temps libre. Il faut garder un équilibre familial, établir une routine afin de ne pas bousculer la famille au quotidien. L’activité ne doit surtout pas devenir un sujet de conflit collectif ! Si votre enfant veut pratiquer une activité supplémentaire et que cet équilibre ne peut plus être respecté, il faut discuter avec lui pour identifier la ou les activités à éliminer pour faire de la place à la nouvelle.

Les activités extrascolaires peuvent-elles devenir néfastes ?

Certains enfants peuvent ressentir une envie de performance de la part des parents, de leur entraîneur ou d’eux-mêmes. Parfois, le temps accordé aux activités extrascolaires est tellement important que l’enfant n’a plus le temps de voir ses amis dans des contextes plus libres. L’activité devient alors une source de stress et votre enfant la subit. Au lieu d’être une source de plaisir, de valorisation ou de détente, l’activité se transforme en compétition, stress et obligation. Certains parents passent plus de temps à être spectateurs des performances de leur enfant qu’à s’amuser ou à passer des moments d’interaction directe avec eux.

Et surtout n’oubliez pas…

Le temps libre est important pour le développement de votre enfant. Il a besoin de flâner, de s’ennuyer même ! Flâner permet de se relaxer, de développer sa créativité pour se trouver une occupation. Il lui faut du temps pour parler à un ami au téléphone, feuilleter un magazine, jouer avec le chien… C’est indispensable pour son hygiène mentale !

Le dossier sur les activités extrascolaires :

Activités extrascolaires : ce qu’il faut savoir pour bien commencer

Des idées d’activités extrascolaires super originales 

Les activités extrascolaires : quand faut-il s’arrêter ?

 

Lisez aussi :

Le guide complet pour réussir la rentrée scolaire de ses enfants

07 septembre 2017