activites parascolaires

Activités parascolaires : ce qu’il faut savoir pour bien commencer

C’est la rentrée ! Et avec elle, l’inévitable ruée vers les inscriptions aux activités parascolaires. Guitare, dessin, foot ou judo : quand s’inscrire, quel budget prévoir ? Le point sur tout ce qu’il faut savoir pour débuter une activité.

Où s’informer ?

Dans les premiers jours de septembre, la plupart des mairies organisent un forum des associations : l’occasion de découvrir toute la palette d’activités parascolaires proposées et de rencontrer animateurs et professeurs. Faites aussi fonctionner le bouche à oreille : demandez à vos amis, voisins et collègues quels sont les cours qu’ils recommandent.

Avant de l’inscrire à une activité parascolaire, testez-la !

Les associations ou clubs proposent généralement un cours d’essai gratuit : profitez en ! Vérifiez que l’activité convienne bien à votre enfant. Cela vous évitera la déconvenue du « ça m’plait plus, j’veux arrêter » en cours d’année !

Quand s’inscrire ?

Le plus souvent, les inscriptions commencent dès la rentrée de septembre, avec une reprise des activités fin septembre. Faites vite si vous avez repéré un cours qui vous intéresse : certaines places partent très rapidement ! Mais les inscriptions sont parfois possibles au fil de l’année dans les cours où il reste de la place.

Quelle assurance souscrire ?

Si elle n’est pas obligatoire, l’assurance extra-scolaire est vivement recommandée si votre enfant pratique une activité. Elle complète l’assurance scolaire et protège votre enfant à tout moment : chez vous, en classe, durant les activités proposées par l’école (voyages, sorties) et pendant les vacances (colonies, centre aéré, voyages). Cela signifie qu’elle couvre la responsabilité civile de votre enfant et l’assure dans le cas où il est victime d’un accident. Attention toutefois aux exclusions de garantie : certaines activités considérées comme « à risque » comme l’équitation, les sports de combat, la spéléologie sont généralement exclues… Toutefois, avant de souscrire une assurance complémentaire, faites le point avec votre assureur sur l’étendue de vos contrats : cela vous évitera des éventuels doublons.

Quel budget prévoir ?

La note est généralement très salée ! Comptez entre 80 et 150 euros par trimestre pour une activité culturelle et un peu moins pour une activité sportive (à part l’équitation où il faut compter entre 400 à 500 euros par an). Pensez à bien demander ce qui est inclus dans le tarif : la licence sportive ou l’adhésion au club sont-elle comprises ? L’achat du matériel ou de l’équipement sportif est-il à votre charge ?

A savoir : les MJC, centres municipaux ou conservatoires sont très largement subventionnés et proposent des tarifs bien plus avantageux que les associations ou écoles privées. A vous de trouver le bon compromis entre cours intéressant, tarif « raisonnable » et… place disponible !

À lire également : Le guide complet pour réussir la rentrée scolaire de ses enfants

18 août 2015
4 vote(s), moyenne: 4,75 sur 5
Loading...