rufo mort enfant

Comment parler de la mort avec un enfant ?

Le 1er novembre, de nombreuses familles iront se recueillir sur la tombe d’un proche. Parfois, la vie et ses aléas nous contraignent à évoquer le sujet de la mort dans d’autres occasions et il est parfois compliqué d’en parler avec ses enfants. Nous avons donc posé la question au pédopsychiatre Marcel Rufo afin qu’il nous explique comment parler de la mort avec ses enfants.

Pour Marcel Rufo, la question est délicate et la réponse dépend principalement de ce que l’enfant comprend et peut. Tout d’abord, il faut utiliser des mots vrais, et non des métaphores. Généralement, un enfant de 3 ans ne comprend pas ce qu’est la mort. Et s’il ne comprend pas, il ne peut pas être participant. De même, l’enfant de 4 ou 5 ans, peut être effrayé par la mort. Il est donc très important d’être à son écoute de son enfant afin de savoir s’il veut ou se sent capable de venir. Dans cette vidéo, Marcel Rufo aborde aussi la question du suicide d’un parent et explique comment en parler avec un enfant.

Retrouvez-nous aussi sur le groupe Facebook « entre parents ».

Retrouvez les autres vidéos de « Rufo en dit trop » :

À quel âge faut-il faire le deuxième enfant ?
Mon enfant est-il en avance ou en retard sur ses apprentissages ?
L’enfant capricieux deviendra-t-il un ado en crise ?
Aime-t-on tous ses enfants de la même façon ?

26 octobre 2015
3 vote(s), moyenne: 3,00 sur 5
Loading...