No lost generation

Mobilisons-nous pour les enfants syriens

Parce que Milan se tient et se tiendra toujours du côté des enfants, nous nous inquiétons fortement de l’impact du conflit syrien sur les enfants de ce pays.

Depuis le début de la guerre, il y a trois ans, ce sont 5,5 millions d’enfants syriens qui ont été touchés par le conflit. Afin que l’innocence d’une génération entière ne soit pas sacrifiée, nous vous invitons à signer cette pétition qui est destinée à tous ceux qui ont la responsabilité et les capacités de mettre un terme à la souffrance des enfants ainsi que de préserver leur avenir.

Nous rejoignons ainsi l’appel lancé par L’UNICEF, notre partenaire depuis de nombreuses années, ainsi que le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), Mercy Corps, Save the Children et World Vision.

Outre la demande d’une protection immédiate des enfants, cet appel à l’action souligne qu’il importe de briser l’engrenage de la violence et d’offrir aux enfants et aux jeunes tout le soutien dont ils ont besoin maintenant pour jouer un rôle constructif dans l’instauration de la paix et la stabilité de la Syrie et de la région.

Les cinq demandes sont les suivantes :

• Fin des violences contre les enfants de Syrie. Tous ceux qui sont impliqués dans les combats doivent respecter le droit humanitaire dans son intégralité, mettre un terme au recrutement d’enfants et s’engager à trouver une solution pacifique à ce conflit.
• Fin du blocus de l’aide humanitaire. Les organisations humanitaires doivent être autorisées à parvenir en toute sécurité auprès de tous ceux et celles qui souffrent.
• Fin des attaques contre le personnel et les installations des organisations humanitaires, notamment les écoles et les hôpitaux.
• Engagement renouvelé envers la réconciliation et la tolérance, mené par l’ensemble des communautés touchées par le conflit.
• De plus gros investissements dans l’éducation et la protection psychologique de tous les enfants touchés par le conflit. Les enfants ont besoin d’aide pour surmonter les traumatismes qu’ils ont subis et acquérir les capacités nécessaires pour contribuer à la reconstruction de leur pays et renforcer la stabilité de la région.

Nous vous remercions par avance du soutien que vous pourrez apporter à la cause des enfants syriens et à votre refus d’être témoin d’une génération perdue.

Pour signer la pétition, veuillez vous rendre sur : http://bit.ly/nolostgenerationFR

Dans son n° 23, du 21 au 27 février 2014, l’hebdo d’actualités 1jour1actu a publié le témoignage de Maryam, 10 ans, victime de la guerre en Syrie et réfugiée.

28 février 2014
Il n'y a pas encore de vote
Loading...